Pointe de Floride, Le Havre

Le projet d’aménagement du pôle croisière transforme l’image industrielle et isolée de la pointe Floride en un nouveau lieu accessible. Le développement de l’activité portuaire s’intègre dans une trame urbaine et paysagère ouverte sur la ville du Havre, sur l’avant-port et sur la Manche.
Ce projet s’inscrit dans la démarche Green Port / Smart Port développée par le GPMH et les différents partenaires. L’étude est menée par une équipe pluridisciplinaire : AIA Territoires urbaniste mandataire, Phytolab paysagiste, Arcadis bet, ADPI bet, Studio Vicarini concepteur lumière.

Rives gauche du Port de Vannes

Vannes a engagé une démarche depuis 2018 pour la reconquête de la rive gauche du port de plaisance situé en centre-ville. Le ré aménagement de la rive gauche offre l’opportunité de recréer des liens entre la vieille ville et le Golfe du Morbihan par l’espace public, le paysage et les usages tout en conservant l’identité portuaire du site.
Equipe Phytolab mandataire, KCAP (urbaniste), DDL Architectes, BOC (programmiste), Artelia (ingénierie), Wiinch (expert nautique)

Caen, schéma directeur du port

Le bassin Saint-Pierre, implanté en coeur de ville, constitue le port historique de Caen. La municipalité souhaite faire de cet espace actuellement voué à la voiture, un lieu fédérateur à l’échelle de la ville, mettant en synergie les différents quartiers et leurs architectures propres, chacune à l’image d’une des époques de l’histoire de Caen. Un projet emblématique porté par une équipe pluridisciplinaire : Phytolab (Paysagiste mandataire), Agence Magnum (Architecte Urbaniste), BOC (Programmiste), Studio Vicarini (Concepteur Lumière), Servicad (Ingénierie), Wiinch (Expertise nautisme et plaisance), Tom Renaud (Ingénieur Conseil portuaire et génie civil).

Bidart, concertation sur la vallée de l’Uhabia

Dans le cadre de l’étude de faisabilité et de programmation sur l’aménagement durable des stations de la vallée de l’Uhabia, Phytolab en partenariat avec INterland mène des ateliers de concertation sur divers thématiques alimentant la réflexion de l’équipe. Ce travail complète l’étude ADS (2013) en vue du lancement des missions de maitrise d’œuvre.(Phytolab mandataire, INterland, Artelia, Espelia, Eofimmo)

Nouveaux projets niortais

Dans la continuité du travail mené sur Port Boinot, Phytolab commence deux études de maîtrise d’oeuvre sur la ville de Niort. La première concerne le ré aménagement de la place Martin Bastard, parvis de l’Hôtel de ville (Phytolab mandataire, Magnum, Artelia, Studio Vicarini). La seconde étude porte sur le pôle gare Niort Atlantique, phase1 (Phytolab mandataire, Forma6, Artelia, Studio Vicarini).

Dunkerque, cours d’école du futur

En association avec la ville de Dunkerque, Phytolab réfléchit au devenir des cours d’école. Comment réinventer ces espaces pour en faire de vrais lieux de partage et d’apprentissage, intégrés à la ville et plus particulièrement au quartier ? Quelle place pour le paysage, toucher la terre, sentir et ressentir la végétation plutôt qu’un lieu aseptisé… Les enfants et les enseignants planchent aussi sur le sujet à travers divers ateliers de concertation.

Châtellerault, rive gauche

Dans la continuité des aménagements en rive droite, la ville a engagée une réflexion depuis le quai Alsace Lorraine jusqu’au Pré de l’Assesseur. La proposition, dévoilée en consultation publique début mars, remporte un franc succès auprès des habitants. Le principe est simple : une promenade en bord à quai permettant de renouer avec la Vienne, des lieux de détente, de flânerie et de jeux. Les travaux débuteront en juin 2021.
(image © L’oeil mobile)

Lire l’article de La Nouvelle République

Etude sur la vallée de l’Uhabia, Bidart

Phytolab, accompagné d’une équipe complète (INterland, Artelia, Espelia, Eofimmo) commence une étude de faisabilité et de programmation sur l’aménagement durable de la vallée basque de l’Uhabia. Ce travail complète et enrichit l’étude ADS de 2015 suivant un périmètre redéfinit et un contexte en perpétuelle évolution.

Lannion, un fleuve en centre ville

Phytolab réalise une étude sur la requalification des rives du Léguer et la rénovation des quais dans le centre historique de Lannion. L’étude est pensée à diverses échelles, entre l’estuaire et le début du paysage bocager et menée par une équipe complète (Phytolab mandataire, INterland, Artelia, BOC, Studio Vicarini, Ville En Oeuvre, Sennse, Biotope).